Hier a été donné le départ de la quatrième étape de la Solitaire du Figaro à Roscoff, sous un ciel légèrement dégagé avant le départ. Ensuite, le temps s’est couvert et un petit crachin est venu perturber la fin du spectacle, d’où le manque de luminosité sur les photos du parcours côtier qui a emmené les figaristes empanner la bouée Géolink juste devant le nouveau port de Roscoff avant de partir sous spi vers le Nord de l’île de Batz.