Marche aquatique sur le plage de Sainte-Anne

Marche aquatique sur le plage de Sainte-Anne

Pour cet été, vous cherchez des activités autres que la marche à pied ou le vélo ? Laissez-vous tenter par 2 disciplines aussi récentes que tendance : le longe-côte et le stand-up paddle. Elles marient “santé” et “divertissement”.

Le longe-côte, une randonnée dans l’eau. Originaire du Nord de la France, cette discipline a depuis colonisé les côtes bretonnes. Le principe est des plus simples. Avancez dans l’eau, jusqu’à la poitrine. C’est le niveau idéal pour assurer un bon maintien de votre dos. Équipé ou non d’une pagaie, il ne vous reste qu’à marcher… en longeant la côte. Nous vous conseillons malgré tout de vous munir d’une rame. Par son effet de balancier, elle contribuera à votre équilibre. Et c’est un excellent moyen de propulsion.

Côté santé, le longe-côte possède tous les atouts du sport d’endurance… sans les inconvénients. Comme en piscine, votre corps est largement porté. Vos articulations n’ont donc rien à craindre. Tout comme votre cœur qui tirera tous les bienfaits de cette activité “toute douce”. Au niveau musculaire, c’est tout votre corps qui profitera de l’amplitude de vos mouvements. L’eau fraîche a la particularité d’activer la circulation sanguine et de favoriser un meilleur retour veineux. C’est idéal notamment pour celles et ceux qui se plaignent de la sensation de jambes lourdes. Enfin, le lendemain, vous serez surpris de constater l’absence de courbatures et de douleurs.

Gainer son corps

stand-up paddle

stand-up paddle

Le stand-up paddle, Hawaï en Bretagne. Vous avez sans doute déjà remarqué des curieux personnages, debout sur leur planche de surf avançant au rythme d’une rame. Eh bien ce sont des aficionados du stand-up paddle (SUP). Le paddle, c’est la pagaie. La taille de cette dernière devra être adaptée à la vôtre. Quant à la longueur de la planche, elle est surtout fonction de votre niveau. Sa taille varie généralement entre 3 (pour les experts) et 4,5 m (pour les débutants).

Ne croyez pas que cette discipline relève de la mission impossible. En 1 à 2 heures de cours, il est déjà possible de ressentir de bonnes sensations de glisse. Du pur bonheur ! Enfin, abdominaux, fessiers, dorsaux, cuisses, voilà une excellente façon (très ludique) de renforcer différentes parties de votre corps.

Source : Le Télégramme – mai 2014